42019Mar
Otoplastie pour recoller les oreilles

Otoplastie pour recoller les oreilles

Pour le traitement du problème inesthétique des oreilles décollées, trop visibles de face, ou trop proéminentes occasionnent, l’otoplastie est recommandée. Cette dernière, représente 18% de l’ensemble des chirurgies esthétiques du visage réalisée en 2017 selon l’ISAPS.

Otoplastie, de quoi s’agit-il?

Un acte de chirurgie esthétique, qui améliore la forme des oreilles décollées en faisant remodeler le cartilage pour obtenir un alignement symétrique des deux oreilles par rapport à la tête.
Sachant, que les malformations du cartilage sont au nombre de trois:
Le «cartilage de la conque», est une excessive taille du cartilage central,

Un «défaut de plicature de l’anthélix», sur la partie supérieure de l’oreille,

Une excessive angulation entre le pavillon de l’oreille et le crâne.

Otoplastie, comment ça marche?

L’opération d’otoplastie, dure entre 45 et 60 minutes sous anesthésie locale ou parfois générale lors d’un séjour ambulatoire en clinique.
Pour recréer naturellement le pli dans le pavillon de l’oreille, le chirurgien esthétique réalise une incision sur le pli naturel de l’oreille avant de mettre à nu le cartilage par le décollement de peau et procéder afin de recréer, améliorer les reliefs naturels ou diminue la taille de l’oreille.
Dans son travail, le chirurgien esthétique veille à la bonne symétrie ainsi que son adéquation avec le visage.

Otoplastie, récupération et résultat.

Pendant 1 à 2 semaines, les oreilles seront gonflées avec l’apparition de bleus visibles.
Pendant 8 jours, les oreilles seront très sensibles aux chocs.
Un délai de 2 mois, est nécessaire pour apprécier le résultat esthétique définitif de cette procédure, le temps nécessaire aux tissus pour s’assouplir.

Otoplastie, complications éventuelles.

Au fil des mois, quelques petits défauts peuvent apparaître mais restent très discrets comme les irrégularités de reliefs à cause d’une mauvaise cicatrisation du cartilage ou une plicature peu trop saillante ou une insuffisance de résultat.