102017Mar

Liposuccion, lifting, génioplastie, : Quel traitement pour un double menton ?

La génioplastie définit la chirurgie plastique qui corrige la forme du menton. Plusieurs personnes présentent un développement excessif de la graisse allant du menton jusqu’au cou donnant lieu au phénomène du double menton.

La génioplastie peut associer plusieurs techniques à la fois, selon le cas du patient. Généralement, il s’agit de la liposuccion et du lifting corrigeant ces aspects désagréables du menton.Génioplastie

La génioplastie : Que choisit-on entre une lipoaspiration et un lifting ?

La chirurgie plastique de correction du double menton a pour objectif d’éliminer la graisse localisée au niveau du menton et de la partie supérieure du cou, ainsi que de supprimer le relâchement cutané qui peut se provoquer suite à cette technique.

Généralement, associer la lipoaspiration et le lifting pour corriger un double menton est fortement recommandé. Ces deux techniques permettent d’avoir des résultats optimisés et durables dans le temps.

La liposuccion agit sur les cellules adipeuses au niveau du menton, les détruit et remet en tension le muscle sous-cutané. Le lifting à son tour, permet d’éliminer l’excèdent de la peau et redrape l’ensemble pour avoir un menton et un cou en harmonie avec la forme du visage.


La génioplastie : le déroulement des interventions de liposuccion et du lifting du double menton :

L’ensemble liposuccion/lifting permet d’avoir des résultats spectaculaires éliminant radicalement le double menton.

Le chirurgien commence dans les premières consultations préopératoires à capturer les besoins du patient, et à délimiter la forme du menton en harmonie avec le visage.

La génioplastie se pratique le plus souvent sous anesthésie générale. Une liposuccion du menton aura lieu en premier temps. Celle ci se pratique en menant des petites incisions à l’aide de canules très fines. La graisse localisée dans le menton et le cou est aspirée et le muscle sous cutané est remis en tension.

Une fois que les cellules adipeuses sont éliminées, le chirurgien finit par redraper la peau.

D’une manière générale, un relâchement cutané prend effet donnant un aspect désagréable après l’aspiration de la graisse. Ce phénomène nécessite alors la suppression de l’excèdent de la peau et son retirement pour retrouver une allure retendue. Le lifting du menton s’en charge, où des incisions permettent de retirer la peau et de redraper l’ensemble à la fin.

Les deux techniques peuvent être pratiquées séparemment surtout si l’état de la peau du menton ne nécessite pas une deuxième intervention.

Les résultats sont quasiment parfaits et extrêmement satisfaisants au bout de 6 mois.