232021Juil

La chirurgie esthétique et réparatrice: avant ou après la grossesse

Aujourd’hui, le recours aux opérations de chirurgie esthétique pour remédier aux séquelles des grossesses n’est plus un tabou. Nombreuses sont les femmes qui désirent ainsi retrouver des seins plus galbées ou un ventre plat.

Les séquelles laissées par une grossesse.

grossesseUne grossesse laisse le plus souvent des séquelles de nature esthétique et une opération de chirurgie réparatrice est parfois indiquée à distance de la date d’accouchement.
De point de vue physiologique, une femme réagie de manière toute différente après une grossesse. Certaines femmes peuvent parvenir à retrouver leur corps d’avant alors que d’autres non. Pour ces dernières, les suites les plus courantes sont liées à une prise de poids de façon localisée et indélogeable en forme d’amas de graisse récalcitrants.
Une poitrine vidée et tombante.
Une peau flétrie et vergéturée sur le ventre et des muscles distendus sur l’abdomen.
Une femme peut, évidemment, ne souffrir que d’une seule disgrâce esthétique. Cependant, après avoir vécu une période de 9 mois d’une douce attente et avoir connu l’émerveillement de mettre au monde un bébé, elle peut avoir un réveil amer sur l’état de son corps après ce merveilleux évènement en tant qu’une usante expérience.

Quel délai après l’accouchement?

L’idéal est qu’une femme attend une bonne période de 12 mois après son accouchement avant qu’elle n’envisage un acte de chirurgie esthétique. Il s’agit du temps nécessaire pour que son corps puisse se remette de manière progressive d’une telle assez longue aventure qu’a été la grossesse. Une femme doit pouvoir retrouver un poids le plus proche de son poids normal avant de subir une opération. De plus, les tissus ont aussi besoin de quelques mois après l’accouchement pour qu’elles puissent se rétracter suffisamment.
Il faut noter que certaines disgrâces se remettent de façon spontanée dans l’ordre au fil du temps et de la rééducation et il serait donc dommage de précipiter une chirurgie esthétique.
Si une gêne esthétique ou fonctionnelle persiste encore, une opération à visée esthétique ou réparatrice peut donc être envisagée.

Une opération: avant ou après avoir eu un enfant?

AbdominoplastieIdéalement, un chirurgien esthétique recommande à une femme d’achevé son désir d’avoir des enfants (lorsqu’un tel désir soit imminent) avant de subir une chirurgie. Une grossesse est de point de vue physiologique possible après une opération et peut bien évidement être menée tout à fait normalement. Cependant, les changements en termes d’apparence de la silhouette induits par la grossesse peuvent entraver les effets esthétiques de la chirurgie.

La chirurgie esthétique pour les graisses localisées.

Après une ou plusieurs grossesses, il demeure difficile qu’une femme puisse se débarrasser d’un embonpoint localisé sur une région type de sa silhouette. Il peut s’agir d’un amas de graisse localisé sur le ventre, les hanches ou sur la culotte de cheval dont ni les régimes alimentaires ni l’exercice d’une activité physique ne peut parvenir à éliminer. Lorsque la peau reste tonique avec un bon potentiel de rétractation, une liposuccion est souvent suffisante pour retrouver une silhouette harmonieuse.
Si la peau est de mauvaise qualité, la liposuccion isolée est insuffisante et elle doit être associée à une plastie abdominale.